Cet article date de plus de douze ans.

Berlin derrière Paris sur la régulation des bonus

Le gouvernement allemand s'est déclaré favorable à l'initiative française pour encadrer les rémunérations des traders
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les traders de la Société générale s'estiment pas assez payés selon un rapport confidentiel révélé par Le Parisien (© France 3)
Le gouvernement allemand s'est déclaré favorable à l'initiative française pour encadrer les rémunérations des tradersLe gouvernement allemand s'est déclaré favorable à l'initiative française pour encadrer les rémunérations des traders

Berlin "soutient la proposition française pour une initiative internationale sur les rémunérations dans le secteur bancaire", a déclaré lors d'un point presse le porte-parole adjoint du gouvernement, Klaus Vater.

Mercredi, Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il demanderait à ses partenaires lors du G20 fin septembre, une limitation des primes versées.

Le même jour, la chancelière Angela Merkel avait indiqué dans une interview télévisée, qu'elle soutenait "bien sûr" la proposition du président français Nicolas Sarkozy. Elle avait jugé "fâcheux que dans certaines banques, tout recommence presque comme avant", et ajouté qu'il s'agirait d'un "thème central" des discussions du G20 à Pittsburgh.

Vendredi, M. Vater a rappelé que, "en Allemagne, une série de mesures a déjà été prise pour limiter les excès en matière de rémunération des dirigeants".

A ce jour, seules les banques qui ont recours à des aides directes de Berlin, comme des recapitalisations, doivent plafonner les revenus de leurs dirigeants à 500.000 euros par an. Mais des politiques de tous bords appellent à modérer les bonus accordés aux employés.

L'autorité fédérale des marchés financiers (Bafin) a elle récemment enjoint aux banques de ne plus fixer la rémunération des dirigeants et des salariés en fonction des rendements à court terme. Cette injonction doit être mise en oeuvre avant le 31 décembre prochain par les banques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.