Cet article date de plus de dix ans.

Benoît XVI a exhorté dimanche, dans son message pascal, tous les pays à "l'accueil" des "exilés" venant d'Afrique

Le pape s'exprimait devant plusieurs dizaines de milliers de fidèles rassemblés place Saint-Pierre. Il a ensuite prononcé la bénédiction "urbi et orbi" ("à la ville et au monde") en 65 langues.Benoît XVI a affirmé que "la diplomatie et le dialogue doivent prendre la place des armes" en Libye.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le pape Benoit XVI célèbrant la messe de Pâques sur la place Saint-Pierre de Rome, le 24 mai 2011. (AFP - ALBERTO PIZZOLI)

Le pape s'exprimait devant plusieurs dizaines de milliers de fidèles rassemblés place Saint-Pierre. Il a ensuite prononcé la bénédiction "urbi et orbi" ("à la ville et au monde") en 65 langues.

Benoît XVI a affirmé que "la diplomatie et le dialogue doivent prendre la place des armes" en Libye.

"Que les hommes de bonne volonté soient éclairés pour ouvrir leur coeur à l'accueil, afin que de façon solidaire et concertée il soit possible de répondre aux nécessités pressantes de tant de frères", a ajouté le souverain pontife, dans cet appel solennel, qui fait écho à de nombreuses voix de l'Eglise catholique.

"Qu'à tous ceux qui se dépensent en de généreux efforts et offrent des témoignages exemplaires en ce sens parviennent nos encouragements et notre appréciation", a dit le pape, apportant son plein soutien aux organisations et individus qui aident les réfugiés et exilés.

Le 27 mars déjà, Benoît XVI avait demandé aux organisations internationales et toutes les parties en présence l'ouverture "immédiate d'un dialogue", afin d'aboutir à un cessez-le-feu en Libye, et de "soutenir même le plus faible signal d'ouverture et de volonté de réconciliation".

Avant la messe de Paques dimanche, point d'orgue de la Semaine sainte, le Saint-Père avait assisté, samedi soir, à la basilique Saint-Pierre la traditionnelle veillée pascale, qui fait revivre le passage de la mort à la résurrection du Christ. Cette veillée donne généralement lieu à des baptêmes d'adultes, sacrement donné cette année à six d'entre eux venant de Suisse, d'Albanie, de Russie, du Pérou, de Singapour et de Chine.

Dimanche 17 avril, jour des Rameaux, des dizaines de milliers de fidèles s'étaient réunis au Vatican avec des palmes et des branches d'olivier. Selon la tradition catholique, le dimanche des Rameaux, qui se tient une semaine avant Pâques, correspond à l'entrée triomphante de Jésus-Christ sur un âne à Jérusalem, accueilli par une foule brandissant des palmes, une semaine avant sa crucifixion.

Dans dix jours à Rome un autre grand rendez-vous attend les 1,2 milliard de catholiques, celui de la béatification du précédesseur de Benoit XVI, le pape Jean Paul II.

Quelque 300.000 personnes sont attendues, les 30 avril, 1er mai et 2 mai, pour trois jours de festivités qui mobiliseront environ 3.000 policiers, 1.200 employés des services de voirie et 2.500 volontaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.