Belgique : les nationalistes flamands en tête des législatives

La Nouvelle alliance flamande (N-VA) était en passe dimanche soir de l'emporter largement aux élections fédérales (législatives) en Belgique avec environ un tiers des voix côté néerlandophone. Son leader, le maire d'Anvers Bart De Wever, envisage de former un gouvernement fédéral.

(Les nationalistes flamands, vainqueurs des législatives, veulent former un gouvernement © Maxppp/Olivier Oslet)

Selon les premiers résultats des élections législatives en Belgique, la N-VA (Nieuw-Vlaamse Alliantie, Nouvelle alliance flamande), le parti nationaliste flammand dirigé par Bart De Wever, a recueilli environ un tiers des suffrages en Flandre.

 

Même si dans la Wallonie francophone et à Bruxelles les socialistes emmenés par le Premier ministre Elio di Rupo devraient rester en tête, ce score des nationalistes côté néerlandophone, où vivent 60% des Belges, place le maire d'Anvers et sa formation en position de force.

 

"Nous ne voulons pas de longue crise politique " (Bart De Wever)

 

Bart De Wever n'a d'ailleurs pas caché ses intentions.  "Nous ne voulons pas de longue crise politique et donc, au niveau fédéral, nous voulons prendre l'initiative pour voir ce qui est possible ", a-t-il déclaré à l'issue du scrutin. "Nous devons d'abord chercher en Flandre les partenaires nécessaires pour former un gouvernement " régional "fort et, comme parti le plus grand, nous allons très bientôt établir les contacts nécessaires ", a-t-il poursuivi.

 

Malgré le mauvais score de l'actuelle coalition de droite, de gauche et du centre autour du Premier ministre actuel, le chef du PS francophone, Paul Magnette, a estimé qu'une reconduction était toujours possible.

►►► A LIRE AUSSI | Bart de Wever, le héros des nationalistes flamands