Autriche : l'extrême droite se rapproche du pouvoir

Norbert Hofer est le favori de l'élection présidentielle. Il séduit les jeunes et les plus âgés.

FRANCE 3

Les Autrichiens votent ce dimanche 22 mai pour leur nouveau président. Le candidat d'extrême droite, Norbert Hofer, pourrait bien l'emporter. Face à lui, un candidat écologiste. Favori des sondages, le populiste Hofer a décomplexé la parole de ses nombreux soutiens. "Hofer est là pour l'Autriche et pas pour les 40% d'étrangers. Les musulmans c'est le problème, nous sommes un pays catholique", lance un Autrichien au micro de France 3.

Arrivé en tête avec 36% des suffrages au premier tour, Norbert Hofer, 45 ans, calme, souriant, déroule un discourt lisse et courtois. L'idéologue du parti de la liberté est très applaudi, surtout en évoquant le sujet des réfugiés, car l'Autriche est, derrière la Suède, le pays qui proportionnellement a accueilli le plus grand nombre de migrants.

Dernière ligne droite

Les militants écologistes veulent encore croire au succès de leur candidat, ultime rempart démocratique selon eux."J'ai très peur des résultats. J'ai essayé de mobiliser mon entourage pour qu'ils aillent voter Van der Bellen dimanche prochain", lance l'un d'entre eux. Au premier tour, les Autrichiens ont éliminé les conservateurs et socio-démocrates qui trustaient le pouvoir depuis 70 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Norbert Hofer, candidat du parti autrichien FPÖ (extrême droite), alors qu\'il s\'apprête à voter à Pinkafeld, à 120 km de Vienne (Autriche), le 24 avril 2016.
Norbert Hofer, candidat du parti autrichien FPÖ (extrême droite), alors qu'il s'apprête à voter à Pinkafeld, à 120 km de Vienne (Autriche), le 24 avril 2016. (DIETER NAGL / AFP)