En Mayenne, un Mémorial retrace les destins brisés des déportés

"Destins brisés", c'est le nom de la nouvelle exposition temporaire au Mémorial des Déportés de la Mayenne. A découvrir jusqu'au 18 décembre 2021.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un mur des noms donne un visage aux 540 déportés mayennais. (France 3 Pays de la Loire / M. Baron)

Entre 1939 et 1945, ce sont 540 Mayennais qui ont été déportés et le plus souvent assassinés dans les camps d'extermination nazis. 540 anonymes à qui le Mémorial des Déportés de la Mayenne rend un visage. A travers des photos, des documents mais aussi des objets leur ayant appartenu, le musée retrace le destin brisé de ces disparus.

C'est un portefeuille un peu usé, en cuir marron, comme on en voit des milliers. Mais celui-ci a une histoire. L'objet a appartenu à un certain Pierre Coste, résistant mayennais déporté vers le camp de concentration de Neungamme en Allemagne en 1944. Libéré en 1945, cet habitant de Laval est décédé chez lui en 1952. Un destin, parmi des centaines d'autres, souvent tragiques, auquels le Mémorial des Déportés de Mayenne rend hommage.

Mémoire et vigilance

Le musée, unique en son genre dans le Grand-Ouest, se divise en deux parties : l'Espace mémoire qui rassemble des centaines d'objets, de documents mais aussi des portraits de déportés, et l'Espace vigilance où sont organisées conférences et débats sur le thème de l'antisémitisme et des droits de l'Homme.

"Destins brisés", la nouvelle exposition temporaire du Mémorial des Déportés de la Mayenne. (France 3 Pays de la Loire / M. Baron)

Destins brisés, la nouvelle exposition temporaire, permet de mettre un visage sur les noms des Mayennais déportés entre 1939 et 1945. Pour la plupart des Juifs venus se réfugier en Mayenne lors de l'exode de 1940 mais qui, dès 1942 ont été victimes de rafles. Pour chaque nom, une photo est exposée. Un rappel douloureux mais nécessaire de l'une des pages les plus sombres de notre histoire.

"Destins brisés", jusqu'au 18 décembre 2021 au Mémorial des Déportés de la Mayenne. Tarifs : 7€ pour les adultes, gratuit pour les moins de 12 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.