Cet article date de plus d'un an.

Auschwitz : vivre à côté du camp de la mort

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Auschwitz : vivre à côté du camp de la mort
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En Pologne près de l'ex-camp d'extermination d'Auschwitz, comment la population vit-elle la proximité avec cette histoire 75 ans après ? France 2 s'est rendue sur place.

Les 28 blocs du camp d'extermination d'Auschwitz (Pologne) sont toujours en place pour témoigner de l'horreur du génocide. Plus d'un million d'hommes, de femmes et d'enfants ont été exécutés dans cette usine de la mort. Pourtant, dans la ville de 40 000 habitants, la vie continue. Agnieszka et Marek sont un couple de photographes spécialisés dans les photos de mariages. "Beaucoup de gens font des rapprochements bizarres quand ils voient les images de joie ici. Mais cela ne devrait pas être le cas. Nous on va de l'avant et on essaye d'avoir une vie normale", lance la jeune femme.

Une abstraction de l'histoire difficile à faire

Si pour certains il est plus facile d'oublier le passé, pour d'autres faire abstraction de l'histoire reste compliqué. Ana Odi fait partie d'une poignée d'habitants qui résident à l'intérieur même du camp. Son père était détenu ici et a survécu. "Mon père voulait protéger le site, préserver la mémoire pour les générations futures. À l'époque, il était possible d'avoir un appartement gratuit. Donc il est revenu", explique Ana. Aujourd'hui, elle travaille toujours dans le camp en tant qu'archiviste. "Pour moi, c'est une mission d'être ici", témoigne-t-elle. Le mémorial de la ville accueille chaque année de plus en plus de visiteurs, mais Auschwitz ne cesse de perdre des habitants depuis 30 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.