Auschwitz : le voyage de la mémoire

Les voyages de la mémoire, organisés par le conseil départemental des Alpes-Maritimes chaque année, emmènent des milliers de collégiens à Auschwitz-Birkenau (Pologne), le plus grand de concentration de la Seconde Guerre mondiale.

FRANCE 3

Esther Ollivier, jeune lycéenne, a participé au voyage de la mémoire organisé par le conseil départemental des Alpes-Maritimes. Parfois moquée parce qu'elle est juive, elle tenait à se rendre à Auschwitz-Birkenau, en Pologne, où 20 000 personnes pouvaient être exterminées chaque jour pendant la Seconde Guerre mondiale. "C'est dur encore aujourd'hui de dire 'oui je suis juive, et j'assume'", explique-t-elle. Sur le mur de photos, elle reconnaît un visage, celui du frère de son arrière grand-père.

Rencontre avec Daniel Wancier

À l'extérieur, elle rencontre aussi Daniel Wancier, enfant juif caché pendant la guerre, qui raconte le jour où son père, déporté à Auschwitz, en est revenu. "Ce n'était pas un homme c'était un cadavre ambulant. Il avait les yeux qui lui sortaient de la tête, le visage émacié. S'il y avait des miettes de pain sur la table, il regardait s'il y avait quelqu'un qui le regardait, il prenait les miettes et les mettait dans sa poche", raconte-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien camp de concentration et d\'extermination d\'Auschwitz-Birkenau, à Oswiecim (Pologne), le 12 avril 2018. 
L'ancien camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, à Oswiecim (Pologne), le 12 avril 2018.  (BEATA ZAWRZEL / NURPHOTO / AFP)