Cet article date de plus d'un an.

Agnès Zini survivante d'Auschwitz libéré il y a 75 ans

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Agnès Zini survivante d'Auschwitz libéré il y a 75 ans
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

En cinq ans à Auschwitz-Birkenau (Pologne), 1,5 million de personnes ont été assassinées par les nazis. Les survivants sont peu nombreux. Parmi eux, Agnès Zini, qui vit à Jérusalem (Israël).

Le matricule d'Agnès Zini, ancienne déportée, est gravé à jamais sur son bras. "On m'a appelé 18244 tout le temps". Elle a 22 ans quand elle descend du train qui l'a conduite au camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau (Pologne). Elle vient de Slovaquie avec sa mère et immédiatement elles comprennent qu'elles sont promises à la mort. C'est par miracle qu'Agnès Zini et sa mère ont survécu. Sa sœur, enceinte de six mois, a été gazée dès son arrivée au camp. Son père a été fusillé dans le camp de Sobibor.

Un petit-fils général

Longtemps, Agnès Zini s'est rendue dans les écoles pour raconter ce qu'elle a vécu. À 97 ans, elle n'en a plus la force, et si l'actualité parfois l'inquiète, elle sait qu'elle peut compter sur son petit-fils, général dans l'armée israélienne, pour la protéger et défendre son pays d'adoption, Israël.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.