Cet article date de plus de dix ans.

Au moins 700 travailleurs dans des champs de cannabis intoxiqués en Albanie

Tous les patients présentaient les mêmes symptômes, notamment des vomissements et des maux de ventre. Les personnes touchées sont en majorité des femmes.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un policier albanais ramasse du cannabis autour de Gjirokastra (Albanie), le 26 août 2006. Au moins 700 personnes travaillant dans des champs de cette drogue se sont présentées fin octobre 2013 à l'hôpital de cette ville. (ARBEN CELI / REUTERS)

Le cannabis les a intoxiqués. Au moins 700 personnes travaillant dans des champs de cette drogue à Lazarat, dans le sud de l'Albanie, se sont présentées ces dernières semaines à l'hôpital de Gjirokastra, à 227 km au sud de Tirana, la capitale albanaise, a indiqué vendredi 1er novembre une source officielle.

Tous les patients présentaient les mêmes symptômes. "Des vomissements, des maux de ventre ou des problèmes cardiovasculaires causés par leur travail sur la récolte, le séchage et l'affinage du cannabis", a expliqué le Dr Lluka, médecin de l'hôpital, dans des déclarations à la télévision Top Channel. Les personnes touchées sont en majorité des femmes. Selon lui, parmi les personnes qui ont demandé une aide médicale, "il y a également des jeunes et des enfants de moins de 15 ans".

Les ouvriers du cannabis à Lazarat sont âgés de de 14 à 65 ans et au moins 40% d'entre eux sont des adolescents. Le village est considéré comme le principal fournisseur de cette drogue en Albanie et échappe toujours à l'autorité de l'État. La police albanaise a interpellé en août à Lazarat une cinquantaine de saisonniers soupçonnés d'avoir récolté du cannabis, sans pourtant réussir à démanteler le réseau de trafic de stupéfiants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.