L'Allemagne enregistre une forte hausse de l'immigration

Signe de bonne santé ? L'Allemagne a enregistré en 2014 une forte hausse de l'immigration (+6,2%), accueillant 519 300 personnes.

Un panneau de signalisation près d\'un centre pour réfugiés et demandeurs d\'asile, à Berlin (Allemagne), le 30 décembre 2014.
Un panneau de signalisation près d'un centre pour réfugiés et demandeurs d'asile, à Berlin (Allemagne), le 30 décembre 2014. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

Un record depuis les années post-réunification. L'Allemagne a enregistré, en 2014, une forte hausse de son immigration (+6,2%), accueillant 519 300 personnes étrangères, selon les chiffres publiés par l'Office fédéral des statistiques (Destatis), lundi 16 mars. Depuis 1967, date de la création du registre recensant les étrangers (AZR), le pays n'en a jamais compté autant, avec un total de 8,2 millions.

Augmentation des arrivées en provenance d'Europe de l'Est

Les nouveaux venus, en 2014, proviennent pour près de 60% (306 700) des pays de l'Union européenne (UE). Au sein de cette population, c'est l'immigration en provenance de Roumanie qui a enregistré la plus forte croissance (+32,9%, 87 945 personnes), suivie de la Bulgarie (+24,8%, 36 435), de la Hongrie (+15,6%, 21 198) et de la Pologne (+10,5%, 64 297).

Les personnes en provenance des pays du sud de l'Europe en crise continuent de venir en Allemagne, mais à un rythme moins élevé que celles originaires de l'est du continent. L'immigration d'Espagne a ainsi progressé de 8,3% par rapport à 2013 (11 307 personnes), tandis que celle d'Italie et de Grèce a connu une croissance de 3,9% (respectivement 21 587 et 12 233).

Plus de 61 000 Syriens réfugiés en Allemagne

Hors UE, la croissance de population la plus significative concerne les arrivées en provenance de Syrie, avec 61 295 personnes, soit une augmentation de 107,7%.

En chiffres globaux, sur les 8,2 millions d'étrangers que compte le pays, 3,7 sont originaires de l'UE contre 4,5 d'autres pays, notamment de Turquie (1,5 million, la plus importante communauté étrangère d'Allemagne).

Avec un niveau de naissances parmi les plus bas du monde et en chute depuis 50 ans, l'Allemagne redoute une importante pénurie de main-d'œuvre, et ne doit la hausse de sa population qu'à l'immigration.