Attentats de Bruxelles : vers une prolongation de la détention d'Abrini et Krayem

En direct de Bruxelles (Belgique), Valéry Lerouge revient sur l'audience de ce 14 avril.

France 2

Une audience de procédure a eu lieu ce jeudi 14 avril au matin en Belgique devant la chambre du conseil. Il s'agissait de décider du maintien en détention de Mohamed Abrini et de six autres suspects arrêtés la semaine dernière. La décision ne fait guère de doute. "Ils sont effectivement sept à comparaître ce matin dans le cadre des attentats de Bruxelles, mais au moins pour Mohamed Abrini et Osama Krayem, ça ne fait aucun doute. Leur détention sera prolongée puisqu'ils ont participé activement et de manière certaine aux attentats de Bruxelles du 22 mars", rapporte Valéry Lerouge en direct sur place.

"Je ne ferais pas de mal à une mouche"

"Soit ils ont été confondus par des caméras de vidéosurveillance, soit ils ont en partie avoué", poursuit le journaliste de France 2. Et d'ajouter : "Même si Mohamed Abrini semble minimiser son rôle aujourd'hui. C'est en tout cas ce que prétend un journal belge qui assure avoir eu accès au procès-verbal de l'audition. Dans les déclarations qu'il fait aux enquêteurs, Mohamed Abrini assure qu'il n'a pas fait exploser sa bombe de manière volontaire puisque, je le cite : 'Je ne ferais pas de mal à une mouche'".

 

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Mohamed Abrini, recherché par toutes les polices dans l\'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris, a été arrêté vendredi 8 avril 2016 à Anderlecht, une commune de l\'agglomération bruxelloise.
Mohamed Abrini, recherché par toutes les polices dans l'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris, a été arrêté vendredi 8 avril 2016 à Anderlecht, une commune de l'agglomération bruxelloise. (FRANCE 2)