Attentats de Bruxelles : dix inculpés renvoyés devant les assises

Le procès ne devrait pas se tenir avant le deuxième semestre 2022 à Bruxelles.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un dessin de Salah Abdeslam avant l'ouverture de son procès au palais de justice de Bruxelles (Belgique), le 5 février 2018. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)

Dix personnes inculpées dans l'enquête sur les attentats jihadistes de Bruxelles ont été renvoyées devant une cour d'assises, a indiqué le parquet fédéral belge mardi 5 janvier. En 2016, cette double attaque suicide avait fait 32 morts à l'aéroport de Zaventem et dans la station de métro Maelbeek.

Le parquet fédéral belge, compétent en matière de terrorisme, avait requis le renvoi devant les assises de huit suspects dont Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos responsables des attentats du 13 novembre 2015 en France. Le procureur avait par ailleurs demandé la comparution devant un tribunal correctionnel de deux autres prévenus. Dans une ordonnance rendue à huis clos, la chambre du conseil du tribunal de Bruxelles est donc allée au-delà des réquisitions du parquet fédéral.

Par ailleurs, trois autres personnes ont bénéficié d'un non-lieu, faute de charges suffisantes, a confirmé un porte-parole du parquet fédéral, Eric Van Duyse. Ce dernier a refusé de préciser leur identité.

La décision de la chambre du conseil est susceptible d'appel. De plus, concernant les suspects renvoyés aux assises, un ultime feu vert doit être donné par une autre juridiction, la chambre des mises en accusation. Le procès ne devrait donc pas se tenir avant le deuxième semestre 2022 à Bruxelles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.