Attentats de Bruxelles : deux reconstitutions organisées avec Mohamed Abrini

Les deux reconstitutions ont eu lieu à Schaerbeek et à l'aéroport de Bruxelles, jeudi.

L\'avis de recherche qui visait Mohamed Abrini, publié sur le site d\'Europol, l\'office de police criminelle intergouvernemental européen.
L'avis de recherche qui visait Mohamed Abrini, publié sur le site d'Europol, l'office de police criminelle intergouvernemental européen. (EUROPOL)

Mohamed Abrini a participé à deux reconstitutions dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Bruxelles, jeudi 19 mai, a indiqué le parquet fédéral belge. "Dans l'intérêt de l'enquête en cours, aucun détail ne sera donné sur le déroulement ou les résultats" de cette opération, a précisé le parquet dans un communiqué

La première reconstitution a eu lieu dans un appartement de Schaerbeek, une commune de la banlieue de Bruxelles où les deux kamikazes de l'aéroport de Zaventem étaient logés avant l'attaque. Cette reconstitution sous haute surveillance a duré environ deux heures et "s'est déroulée sans incident".

Une seconde reconstitution à Zaventem

Mohamed Abrini a également participé à une seconde reconstitution, effectuée en fin de soirée à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem. Elle s'est, elle aussi, déroulée sans incident, selon le parquet.

Mohamed Abrini est en détention provisoire en Belgique pour sa participation à cette attaque. Il a reconnu le 9 avril être le troisième homme visible sur les images de vidéosurveillance de l'aéroport de Zaventem, avec les deux kamikazes. Il est également suspecté d'être impliqué dans les attentats du 13 novembre.