Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats à Bruxelles : les passagers de l'aéroport sous le choc

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentats à Bruxelles : les passagers de l'aéroport sous le choc
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les personnes présentes à l'aéroport de Zaventem commencent à quitter la zone. Un centre d'accueil a également été mis en place.

A l'arrêt de bus, des rescapés complètement hagards attendent de quitter l'aéroport. Ces témoins ont vécu l'explosion de ce mardi 22 mars et sont encore très choqués. "On était dans l'aéroport et on a entendu une première déflagration. On a couru et les panneaux sont tombés devant nous du plafond", raconte une passagère. Ils ont fui l'aéroport sans savoir où ils allaient. "On a marché à pied pendant 900 mètres, on nous a laissé là", raconte un homme.

Quitter l'aéroport

Les autres personnes ont été transférées vers les salles de sport de Zaventem, des espaces transformés en centre d'accueil d'urgence. Quelques minutes de répit et de réconfort après la panique. Les autorités font ce qu'elles peuvent pour orienter les touristes égarés vers d'autres moyens de transport. A Zaventem, comme dans tout Bruxelles, il n'y a que les taxis et les bus qui circulent encore.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentats de Bruxelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.