Attentat raté à Bruxelles : l'assaillant tué pourrait avoir agi seul

Tentative d'attentat hier, mardi 20 juin, à Bruxelles (Belgique). Un Marocain de 36 ans a été abattu par les forces de l'ordre après avoir fait exploser une valise. Il n'y a pas eu de victime, mais le terroriste aurait pu faire un carnage.

France 3

Ce mercredi 21 juin à Bruxelles (Belgique), les trains circulent à nouveau normalement à la gare centrale. Hier soir, peu avant 21 heures, dans un entresol, un homme saisit sa valise : première explosion partielle. Il laisse ensuite son bagage en flammes contenant des clous et des bonbonnes de gaz et intervient alors une seconde déflagration plus violente. Selon le parquet cet après-midi, certains indices semblent démontrer que le suspect avait des sympathies pour l'organisation État islamique.

Le pire a été évité

La bombe pourrait avoir été fabriquée à son domicile situé dans la commune de Molenbeek. "L'homme est né le 20 janvier 1981 et de nationalité marocaine. Il n'est pas connu pour des faits de terrorisme", explique Éric Van Der Sypt, porte-parole du parquet de Bruxelles. Pour la justice, qui qualifie les faits de tentative d'assassinat terroriste, l'homme qui a été tué hier soir pourrait avoir agi seul. Pour le ministre fédéral de l'Intérieur, le pire a été évité. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Une policière belge, à Bruxelles, le 26 janvier 2017. Photo d\'illustration.
Une policière belge, à Bruxelles, le 26 janvier 2017. Photo d'illustration. (LAURIE DIEFFEMBACQ / BELGA / AFP)