Cet article date de plus de douze ans.

Attaque d'une "maison de repos": un employé tué

Un membre du personnel d'une maison de repos de la région de Bruxelles a été tué lors de l'attaque à main armée
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un membre du personnel d'une maison de repos de la région de Bruxelles a été tué lors de l'attaque à main arméeUn membre du personnel d'une maison de repos de la région de Bruxelles a été tué lors de l'attaque à main armée "Vers 11H00, deux personnes se sont présentées avec des armes de poing dans une maison de repos d'Uccle et ont exigé de l'argent. Comme deux membres du personnel ont opposé de la résistance, ils ont été blessés par balles", selon la police.

L'une de ces victimes a succombé à ses blessures, a-t-elle ajouté.

Selon la police, les deux hommes avaient d'abord attaqué, tôt lundi matin, une autre maison de repos à Bruxelles, où ils avaient réussi à s'emparer d'un butin indéterminé. Le personnel n'ayant pas opposé de résistance, il n'y avait pas eu de blessé.

Leur seconde attaque s'est déroulée à la maison de repos "Home Brugmann", une institution dépendant du Centre public d'aide social (CPAS) d'Uccle, la commune la plus huppée de Bruxelles, et pouvant accueillir quelque 125 personnes âgées.

Les deux hommes ont réussi à s'enfuir à moto avec un butin indéterminé, a précisé la police.

"C'est incroyable comme on a tiré rapidement des coups de feu, qui plus est dans une maison de repos du CPAS", a réagi le bourgmestre (maire) d'Uccle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.