Mort du présumé terroriste : "la menace demeure en Allemagne"

En direct de Berlin, Sébastien Letard revient sur la réaction de l’Allemagne après la mort du présumé terroriste, ce vendredi 23 décembre.

France 2

Les Berlinois sont soulagés, mais la mort d'Anis Amri, le terroriste présumé de l'attentat du marché de Noël, ne marque pas pour autant la fin de l'enquête. "L'enquête va se poursuivre pour savoir si Anis Amri a bénéficié de complicités ici en Allemagne, c'est ce qu'a confirmé aujourd'hui [vendredi 23 décembre] Angela Merkel lors d'une conférence de presse", explique Sébastien Letard, en direct de Berlin (Allemagne).

Double arrestation à Duisbourg

La chancelière allemande en a profité pour remercier fortement les autorités italiennes, estimant qu'elles avaient écarté le danger imminent. "Mais elle a aussi précisé que la menace terroriste demeurait en Allemagne. Et preuve s'il en fallait une, une double arrestation a eu lieu la nuit dernière, à Duisbourg dans l'ouest du pays. Arrestation de deux ressortissants kosovars, suspectés de préparer un attentat contre un des plus grands centres commerciaux du pays", complète le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Anis Amri, auteur de l\'attentat de Berlin, a été abattu à Milan, le 23 décembre 2016.
Anis Amri, auteur de l'attentat de Berlin, a été abattu à Milan, le 23 décembre 2016. (DANIELE BENNATI / AFP)