DIRECT. Attentat de Berlin : le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire en raison de la présence d'une Française parmi les blessés

Alors que l'enquête avance, le marché de Noël de Berlin a rouvert, jeudi. Cette décision a été prise "en étroite coordination" avec les autorités.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Le parquet de Paris a ouvert, jeudi 22 décembre, une enquête préliminaire pour assassinats et tentative d'assassinats en lien avec une entreprise terroriste après l'attentat de Berlin, en raison de la présence d'une Française parmi les blessés, a appris franceinfo.

La chasse à l'homme se poursuit. Anis Amri a été officiellement identifié par la justice antiterroriste qui, dans un avis de recherche européen, propose jusqu'à 100 000 euros de récompense. L'homme "mesure 1,78 m, pèse environ 75 kg. Il a des cheveux noirs et des yeux bruns. Il peut être violent et armé !" met en garde le parquet fédéral à l'attention de la population.

Un profil de "radicalisé". Les autorités allemandes disposaient de nombreuses indications sur sa radicalisation et sa dangerosité mais elles n'ont pas réussi à l'expulser ou à l'interpeller. L'homme était "classé dangereux", connu des services de sécurité, et appartenait "au milieu islamiste-salafiste", a affirmé un député. Un responsable allemand, Ralf Jäger, a révélé qu'Anis Amri avait été débouté en juin de sa demande d'asile et qu'il faisait déjà l'objet d'une enquête pour soupçons de préparation d'attentat avant l'attaque au camion-bélier.

Rouverture du marché de Noël de la Breitscheidplatz"En dépit des événements tragiques", le marché situé près de l'église du Souvenir, en plein cœur de Berlin, a rouvert à 11 heures, indiquent les sociétés chargées de sa gestion, après que la police a passé les lieux au peigne fin. La décision a été prise "en étroite coordination" avec les autorités, précisent-elles.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BERLIN

21h28 : Un grand concert sera donné demain à 15 heures, porte de Brandebourg, en hommage aux victimes de l'attentat au camion-bélier sur un marché de Noël berlinois. Comme l'indique le correspondant du Monde sur Twitter, plus de 50 artistes sont attendus, avec un mot d'ordre : "Berlin Together"

19h47 : @anonyme Nous faisons justement le point dans cet article. Douze personnes sont mortes dans l'attaque au camion-bélier sur le marché de Noël berlinois. Parmi elles, une Israélienne, une Italienne, un Polonais et au moins six Allemands.

19h46 : Sait-on qui sont les victimes ? la presse n'a rien publié à ce sujet.

19h33 : Angela Merkel s'est adressée depuis la chancellerie à la presse cet après-midi. La Chancelière allemande s'est dite "fière de la réaction de la population allemande" après l'attentat à Berlin.


(FRANCEINFO)

19h28 : Dans une interview à l'AFP, un frère du suspect tunisien de l'attentat au camion-bélier l'exhorte à se présenter devant la police. "S'il est en train de m'écouter, je lui dis: présente-toi" devant la police, "pour que la famille puisse être tranquille", affirme Abdelkader Amri, devant le domicile familial à Oueslatia dans le centre de la Tunisie.

18h36 : Selon RTL, la Française blessée pendant l'attentat au camion-bélier est une jeune femme âgée d'une vingtaine d'années, qui vit et travaille à Berlin. Si elle a été légèrement blessée dans cette attaque, elle reste cependant extrêmement choquée, précise la radio.

18h31 : Selon nos informations, le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire pour assassinats et tentative d'assassinats en lien avec une entreprise terroriste après l'attentat du marché de Noël, en raison de la présence d'une Française parmi les blessés.

18h37 : Le parquet fédéral a donné une conférence de presse pour faire le point sur l'enquête sur l'attentat du marché de Noël. Voici ce qu'il faut en retenir :

• Plusieurs perquisitions ont été menées, en Rhénanie du Nord-Westphalie et à Berlin. Le suspect, Anis Amri, y "aurait séjourné". Un bus a également été contrôlé à Heilbronn.

• Des empreintes digitales d'Anis Amri ont été retrouvées sur la porte du camion et à plusieurs autres endroits. "Nous partons du principe qu'Anis Amri a conduit le camion", a déclaré le porte-parole du parquet.

17h46 : Les autorités allemandes indiquent, dans ce communiqué, que le nombre de morts "n'a pas augmenté, mais il y a encore des personnes en état critique". Le nouveau bilan est donc de 12 morts, 56 blessés dont 12 grièvement.

17h45 : 12 personnes sont encore grièvement blessées et sont "actuellement en traitement" dans des cliniques berlinoises après l'attentat de Berlin, annonce l'administration sénatoriale berlinoise pour la Santé dans un communiqué.

17h30 : "À toi, le merdeux qui était derrière le volant". Après l'attentat au camion-bélier, un Berlinois a publié un message vidéo adressé au suspect de l'attentat. Il y célèbre la résistance de la capitale allemande et tourne en ridicule le geste du conducteur, explique le Huffington Post, qui a traduit la vidéo.

16h54 : Voici les dernières images filmées à Berlin. Elles montrent le marché de Noël du quartier de l'Eglise du Souvenir illuminé de nouveau, trois jours après l'attentat meurtrier :


(REUTERS)

16h10 : Angela Merkel a également salué la coopération internationale dans l'enquête sur l'attentat de Berlin : "Nos voisins nous font bénéficier de leur expertise" pour réagir au plus vite.

16h07 : "Nous savions depuis longtemps que l’Allemagne pouvait être la cible d'une attaque terroriste", a déclaré devant la presse Angela Merkel, la chancelière allemande.

16h05 : "Nous pouvons vous communiquer qu'il y a des indices supplémentaires que l’individu soupçonné d'avoir commis cet acte est effectivement la personne recherchée", confirme Thomas de Maizière, le ministre de l'Intérieur allemand. Il cite des empreintes digitales et d'"autres indices". "Tout est mis en oeuvre pour que l'individu soit appréhendé rapidement", ajoute-t-il.

13h12 : Le marché de Noël, où a eu lieu l'attentat lundi en plein cœur de Berlin, a finalement rouvert en fin de matinée. En revanche, pour des raisons de respect, les illuminations ainsi que les événements musicaux sont interdits.

(REUTERS)

12h36 : Selon plusieurs médias allemands, les empreintes digitales d'Anis Amri, Tunisien soupçonné d'avoir commis l'attentat au camion-bélier contre un marché de Noël du centre de Berlin, ont été retrouvées sur la portière du poids lourd utilisé pour foncer dans la foule.

11h45 : Identifié comme un islamiste potentiellement dangereux et surveillé depuis son entrée en Allemagne, l'auteur présumé de l'attentat sur le marché de Noël, Anis Amri, est passé entre les mailles du filet des autorités. Des failles qui suscitent de nombreuses critiques outre-Rhin. Notre journaliste Axel Roux revient sur la polémique en quatre points.

Un policier allemand patrouille le 21 décembre dans le marché de Berlin frappé par attentat trois jours auparavant. (BERND VON JUTRCZENKA / DPA)

11h06 : Le marché de Berlin ouvre à nouveau ses portes. Mais des blocs de bétons sont disposés tout autour pour protéger la zone.

10h14 : Le marché de Noël de Berlin va rouvrir à 11 heures ce matin, plus de deux jours après l'attaque. La zone a été passée au peigne fin par la police.

09h40 : Dans la capitale allemande, "on en a vu d'autres, la vie continue". De nombreux habitants de Berlin se disent touchés par l'attentat. Mais ils ne souhaitent pas "donner ce qu'ils veulent aux terroristes" en cédant à la panique. Reportage sur place de Marie-Violette Bernard pour franceinfo.

Des passants déposent des fleurs et des bougies près du lieu de l\'attaque au camion-bélier à Berlin (Allemagne), le 21 décembre 2016. (CLEMENS BILAN / AFP)

08h49 : A l'appel du parti néonazi NPD et de la formation d'extrême droite Alternative für Deutschland (AfD), deux manifestations distinctes ont été organisées hier soir : environ 300 manifestants ont réclamé le départ de la chancelière Angela Merkel.



(APTN)

07h33 : C'est l'homme le plus recherché d'Europe. Franceinfo revient sur ce que l'on sait d'Anis Amri, le principal suspect de l'attentat au camion qui a fait 12 morts sur un marché de Noël à Berlin.

07h28 : "Notre travail sur la scène de crime est terminé. Nous rendons la place Breitscheid au public berlinois" a annoncé la police berlinoise sur son compte Twitter, accompagnant son tweet de deux photos du marché de Noël intact.