Amsterdam et Cologne ne sont plus qu'à trois heures et quart de Paris en train depuis ce dimanche grâce au Thalys

Grâce à une vitesse de pointe supérieure à 300 km/h, le gain de temps est de 51 minutes entre Paris et Amsterdam et de 31 minutes entre la capitale française et Cologne."Thalys ambitionne un trafic en hausse de 65% entre Paris et Amsterdam et 30% vers Cologne en 2013", selon Thalys (détenue par la SNCF, la SNCB -Belgique, et DB -Allemagne).

Le nouveau Thalys inauguré dimanche en gare du Nord à Paris (13/12/2009)
Le nouveau Thalys inauguré dimanche en gare du Nord à Paris (13/12/2009) (AFP/FRANCOIS GUILLOT)

Grâce à une vitesse de pointe supérieure à 300 km/h, le gain de temps est de 51 minutes entre Paris et Amsterdam et de 31 minutes entre la capitale française et Cologne.

"Thalys ambitionne un trafic en hausse de 65% entre Paris et Amsterdam et 30% vers Cologne en 2013", selon Thalys (détenue par la SNCF, la SNCB -Belgique, et DB -Allemagne).

Thalys espère que les voyageurs préféreront désormais le train à l'avion, notamment pour des raisons écologiques. "Le seuil couramment observé de désaffection de l'aérien pour le ferroviaire correspond aux nouveaux temps de trajet de Thalys", explique le groupe. "Dans ce contexte, la balance carbone de la grande vitesse est très nettement positive", ajoute-t-on. "L'accélération est donc un choix éco-responsable, alors même que l'Union européenne a décidé de réduire de 20% ses émissions de CO2 à l'horizon 2020".

Le nouveau Thalys à grande vitesse a été inauguré dimanche en gare du Nord à Paris par Olivier Poitrenaud, P-DG de Thalys International, Guillaume Pepy, président de la SNCF, Hugo Siblesz, ambassadeur des Pays-Bas et Anne Hidalgo, adjointe au maire de Paris.