Tour de France : la veillée d'armes

Pour la première fois depuis 1987, le Tour de France de cyclisme prend son départ en Allemagne, dans la ville de Düsseldorf, samedi 1er juin. Une nouveauté qui ravit spectateurs et coureurs. 

FRANCE 2
La ferveur du public et l'accueil triomphal des coureurs sont à la mesure de l'attente. Un grand départ du Tour en Allemagne, ce n'était plus arrivé depuis 1987 et Berlin-Ouest. "C'est vraiment super que le Tour revienne chez nous, 30 ans après", s'enthousiame un habitant. Ici, le cyclisme est une passion débordante. Un père et son fils sont venus des États-Unis spécialement pour le Tour de France.

Beaucoup d'engouement

L'engouement est tel que tous les coureurs, français ou non, saluent ce départ hors de l'Hexagone. "On a fait l'Angleterre, on a fait la Belgique. Là, on fait l'Allemagne, donc c'est nouveau. Il y a beaucoup d'engouement", indique Thibault Pinot, le coureur français de l'équipe FDJ. "Je me sens vraiment fier de pouvoir sentir cette ambiance tellement incroyable", affirme l'Allemand Tony Martin, de l'équipe Katusha-Alpecin. Plus d'un million de spectateurs sont attendus dans les rues de Düsseldorf ce week-end. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour la première fois depuis 1987, le Tour de France de cyclisme prend son départ en Allemagne, dans la ville de Düsseldorf, samedi 1er juin. Une nouveauté qui ravit spectateurs et coureurs. 
Pour la première fois depuis 1987, le Tour de France de cyclisme prend son départ en Allemagne, dans la ville de Düsseldorf, samedi 1er juin. Une nouveauté qui ravit spectateurs et coureurs.  (FRANCE 2)