Toiles de Hitler aux enchères : la Shoah s'éloigne, le peintre autrichien monte

Le marché de l’art est toujours aussi surprenant. 14 aquarelles et dessins d’Adolf Hitler se sont vendus pour 400.000 euros. L’enchère s’est déroulée dans la ville de Nuremberg, restée dans l’Histoire pour ses sinistres lois raciales. Toutes les œuvres signées ont trouvé acquéreur. Avant de tyranniser l'Europe, «le peintre autrichien» avait raté son entrée à l'Ecole des Beaux-Arts de Vienne.

Aquarelles signées Adolph Hitler
Aquarelles signées Adolph Hitler (AFP/DPA picture Daniel Karmann)

Une aquarelle fleurie signée Hitler a atteint la modique somme de 100.000 dollars. L’enchère s’est déroulée le 21 juin 2015, jour du solstice d’été, symbole païen repris par les nazis. Plus la mémoire de la guerre s’éloigne, plus la cote du petit peintre autrichien monte… mais ce n’est pas vraiment pour son talent… Hitler avait raté par deux fois le concours d’entrée à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne.

A la suite de cet échec (en 1907 et 1908), Hitler a pris en main le parti nazi, qui révélera plus tard son vrai talent : l’organisation de fer qu’il appliquera dans la guerre et le massacre de masse. Son échec à l’académie des arts l’avait, selon ses biographes, frustré et aigri. Il faut dire que cette académie réunissait des talents prometteurs : Gustav Klimt, Oscar Kokoschka, Egon Schiele. A l’époque, la capitale austro-hongroise était aussi celle de la littérature: Musil, Zweig  Schnitzler…et de la musique: Mahler, Schonberg. Freud pour la psychanalyse. Le philosophe et mathématicien Witggenstein était même le condisciple de Hitler. Certains d’entre eux mourront dans les camps ou en exil.

Himmler montre à Hitler un tableau confisqué.
Himmler montre à Hitler un tableau confisqué. (Ann Ronan picture/AFP)

Arrivé au pouvoir, en 1933, Hitler n’aura de cesse de séparer l’art officiel de «l’art dégénéré». Il fera brûler de nombreuses œuvres, contraignant des milliers d’artistes à quitter l’Allemagne. La «peinture dégénérée» concerne alors toutes les avant-gardes : des expressionnistes allemands aux cubistes et autres surréalistes. Un concept qui sera par la suite étendu à la musique (Schönberg, Bartok..) et bien sur au jazz.

L’écrivain Eric Emmanuel Schmidt a, dans son roman La part de l’autre imaginé ce qu’aurait pu devenir Hitler s'il avait intégré la prestigieuse école de Vienne. Sans doute la face du monde en aurait été changée…
 
Malgré une certaine maîtrise technique, les toiles du jeune Adolph ne montrent pas un génie particulier. On savait le marché de l’art transparent comme du cristal – on peut même dire aujourd’hui comme une Nuit de Cristal
 
Le seul qui croyait un peu au talent du peintre autrichien, le marchand d’art Samuel Morgenstern, sera déporté sur son ordre au ghetto de Lodz;  il y mourra en 1943.