Cet article date de plus d'un an.

Tensions franco-allemandes : Emmanuel Macron recevra Olaf Scholz mercredi à Paris

Le président français et le chancelier allemand devaient se réunir pour le conseil des ministres franco-allemands mercredi, avant qu'il soit finalement reporté en raison notamment de divergences sur de nombreux dossiers. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le président français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz, le 20 octobre 2022, à Bruxelles (Belgique).  (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le président français Emmanuel Macron recevra mercredi 26 octobre à Paris le chancelier allemand Olaf Scholz sur fond de tensions entre les deux pays européens, a annoncé l'Elysée jeudi 20 octobre. Les deux dirigeants se sont rencontrés jeudi à Bruxelles avant l'ouverture d'un sommet de l'Union européenne.

Selon la présidence française, ils ont aussi assuré vouloir fixer "rapidement" une nouvelle date pour le conseil des ministres franco-allemands, qui devait se tenir mercredi prochain près de Paris mais a dû être reporté notamment en raison des divergences sur de nombreux dossiers.

Il n'est "pas bon" que l'Allemagne "s'isole"

Le président français Emmanuel Macron a estimé jeudi qu'il n'était "pas bon" pour l'Europe que l'Allemagne "s'isole", affichant sa volonté de travailler étroitement avec le chancelier allemand Olaf Scholz. "Je pense que ce n'est pas bon ni pour l'Allemagne ni pour l'Europe qu'elle s'isole", a-t-il déclaré à son arrivée à Bruxelles pour un sommet européen consacré à la crise provoquée par la flambée des prix de l'énergie. Emmanuel Macron et Olaf Scholz devaient s'entretenir avant le début du sommet pour tenter d'aplanir les "divergences" entre les deux pays sur les moyens de faire baisser les prix du gaz et de l'électricité.

>> Crise énergétique : "les intérêts nationaux priment sur la coopération" franco-allemande, à l'heure d'un Conseil européen crucial

La relation franco-allemande, moteur de la coopération européenne, semble en panne. Une réunion des ministres des deux pays, prévue le 26 octobre à Fontainebleau (France), a été reportée au mois de janvier. "Je ne dirais pas qu'il y a une panne en ce qui me concerne. Je suis depuis plus de cinq ans maintenant toujours là pour essayer de proposer d'avancer, de bâtir l'unité", a assuré Emmanuel Macron.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.