Rail : en Allemagne, la Deutsche Bahn est en mauvaise voie

En Allemagne la Deutsche Bahn, l'équivalent de notre SNCF, a fait face au défi de la concurrence il y a plus de vingt ans. Aujourd'hui, sa dette s'alourdit, ses revenus sont en baisse et la ponctualité de ses trains se dégrade.

France 2

Très loin de l'image des trains allemands rapides et robustes, la réalité pour beaucoup de passagers, c'est plutôt des retards et des annulations qui les attendent quand ils voyagent. La compagnie ferroviaire Deutsche Bahn est au bord de la crise. "Il faut toujours calculer 10-15 minutes de retard", témoigne un passager. Plus de 30% de trains sont en retard contre 15% en France. Mais le plus alarmant ce sont les résultats financiers : près de 20 milliards d'euros de dettes.

Une organisation pas si éloignée du modèle français

Pour le patron de la Deutsche Bahn, il y a urgence. Il a envoyé une lettre à tous ses cadres où il explique : "La Deutsche Bahn se trouve dans une mauvaise situation en termes de rentabilité et de management. Il faut une refonte totale de l'entreprise". En cause selon lui une organisation inefficace. Elle est en effet morcelée entre de nombreuses entités distinctes qui gèrent les rails, les billetteries, la gare... Une organisation pas si éloignée du modèle français. En Allemagne, cela remonte à l'ouverture à la concurrence il y a vingt-cinq ans. Selon un expert celle-ci n'est pas un succès. Le PDG réclame donc le retour à un fonctionnement plus centralisé et promet en attendant de réduire les coûts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le train à grande vitesse allemande ICE circule sur une voie ferrée près de Wolfsburg (Allemagne), le 23 avril 2014. 
Le train à grande vitesse allemande ICE circule sur une voie ferrée près de Wolfsburg (Allemagne), le 23 avril 2014.  (JOCHEN LÜBKE / DPA / AFP)