Oskar Gröning, le "comptable d'Auschwitz", est mort

Cet ancien nazi avait été condamné en 2015 à quatre ans de prison pour complicité dans la mort de 300 000 juifs.

L\'ancien comptable d\'Auschwitz Oskar Gröning, lors de son procès en juillet 2015, à Lunebourg (Basse-Saxe, Allemagne).
L'ancien comptable d'Auschwitz Oskar Gröning, lors de son procès en juillet 2015, à Lunebourg (Basse-Saxe, Allemagne). (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

Le criminel de guerre nazi Oskar Gröning, surnommé le "comptable d'Auschwitz", est mort à l'âge de 96 ans, a annoncé son avocat au parquet de Hanovre (Allemagne), lundi 12 mars.  

"La seule chose que nous ayons est une lettre de son avocat selon lequel il serait mort", a déclaré le porte-parole du parquet, expliquant "ne pas encore disposer" d'un certificat de décès qui doit être adressé par la mairie aux autorités judiciaires, ce qui peut prendre plusieurs jours. De son côté, le quotidien régional allemand Hannoversche Allgemeine Zeitung (article en allemand) puis la chaîne de radio-télévision publique NDR ont annoncé ce décès, citant l'avocat. Et selon l'hebdomadaire Der Spiegel, l'ancien SS est mort vendredi à l'hôpital.

Accusé d'avoir participé à "la sélection" des déportés

Oskar Gröning faisait partie des tout derniers anciens nazis à avoir répondu de leurs actes devant les tribunaux, plus de soixante-dix ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Condamné en 2015 à quatre ans de prison pour "complicité" dans le meurtre de 300 000 juifs, il a été déclaré apte, fin novembre, à être incarcéré, ce qu'il contestait au nom de son "droit fondamental à la vie". 

Lors de son procès, l'homme avait présenté ses excuses et évoqué une "faute morale". On lui reprochait d'avoir soutenu économiquement le régime, en envoyant l'argent des déportés à Berlin, et d'avoir assisté par trois fois à la "sélection" séparant, à l'entrée du camp, les nouveaux arrivants jugés aptes au travail de ceux qui étaient immédiatement tués.