Cet article date de plus de sept ans.

LA PHOTO. Allemagne: le populisme de Pegida ravivé par la crise des migrants

Le mouvement d'extrême droite Pegida a retrouvé une grande visibilité avec l'arrivée récente et massive de migrants syriens en Allemagne. La peur de l'islamisation de la société et le rejet de la politique d'accueil prônée par les autorités trouvent un écho solide et constant auprès de la population allemande. Cet engouement s'accompagne d'attaques contre des foyers de migrants et contre des élus.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 
A Dresde, dans l'est de l'Allemagne, le 19 octobre 2015, entre 15 et 20.000 personnes se sont rassemblées à l'appel du groupe d'extrême-droite Pegida (Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident), toutes hostiles à l'arrivée de migrants sur le sol allemand et à la politique d'asile de Mme Merkel, à qui des slogans ordonnaient de «s'en aller». Aux cris de «Traîtres à la patrie!», certains manifestants transportaient une potence à l'intention de la chancelière et de son vice-chancelier Sigmar Gabriel, exprimant le rejet de l'élite politique. L'image a suscité l'indignation outre-Rhin et déclenché l'ouverture d'une enquête. Depuis un soir de janvier qui avait réuni 25.000. sympathisants, c'est la plus grande manifestation de l'organisation, créée il y a un an.
En face, une contre-manifestation a réuni quant à elle 14.000 personnes. D'importants cordons de police avaient pris place entre les deux rassemblements.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Allemagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.