"L'UE doit réagir comme une nation" : Paolo Levi souhaite que le coronavirus provoque la mise en place d'une "fraternité européenne"

Paolo Levi, correspondant italien en France de l'agence de presse Ansa, commente, dans le 23h de franceinfo, mercredi 11 mars, la situation en Italie et en Europe en proie à l'épidémie de Covid-19.

franceinfo

Paolo Levi "refuse de parler de manque de solidarité" de la France et de l'Allemagne envers l'Italie au sujet des masques et de respirateurs pour lutter contre ce coronavirus. Pour le correspondant italien en France de l'agence de presse Ansa, "l'UE a été prise de cours. Il aurait fallu réagir avant l'orage. C'est d'autant plus important de réfléchir à un bond en avant. L'UE, face à cette crise, doit réagir comme une nation. C'est une leçon de fraternité européenne qui doit se mettre en place".

L'Italie aide en essuyant les plâtres

L'Italie et la France ont deux gestions différentes de l'épidémie de Covid-19. "La France profite du fait que tout se produit dix jours avant en Italie. La France a intérêt de regarder de très près ce qui s'y passe. Le fait que les hôpitaux du nord de l'Italie, très performants, soient submergés doit sonner comme un avertissement. La France doit agir maintenant parce qu'elle peut encore éviter le pire", conclut le journaliste Paolo Levi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le journaliste Paolo Levi
Le journaliste Paolo Levi (FRANCEINFO)