Cet article date de plus d'un an.

L'opposant russe Alexeï Navalny est arrivé en Allemagne

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
L'opposant russe Alexeï Navalny est arrivé à Berlin
Article rédigé par
Laurent Desbonnets, Dorothée Olliéric - France 2
France Télévisions

Alexeï Navalny, le principal opposant russe hospitalisé depuis plusieurs jours, est arrivé à Berlin (Allemagne) samedi 22 août. Le transfert pourrait être l'occasion de faire toute la lumière sur cette affaire.

Les médecins procèdent à un diagnostic global samedi 22 août. Des examens approfondis qui, selon eux, pourraient prendre encore quelques temps. On pourrait en savoir plus dans le courant de l'après-midi, indique Laurent Desbonnets, le correspondant de France Télévisions en Allemagne. Le transfert s'est déroulé dans des conditions de sécurité inédites. Le plan de vol de l'avion qui ramenait Alexeï Navalny prévoyait un atterrissage dans un aéroport du sud de la capitale.

Mais brusquement, à la dernière minute, l'avion a changé de direction pour aller se poser beaucoup plus discrètement sur la partie militaire d'un autre aéroport berlinois, affirme le journaliste depuis la capitale allemande. Il aura fallu plus de 24 heures pour parvenir à transférer Alexeï Navalny vers l'Allemagne.

La thèse de l'empoisonnement réfutée par la Russie

L'opposant russe, toujours plongé dans le coma, a été transporté dans un caisson équipé d'un respirateur artificiel. L'homme de 44 ans est dans un état grave, mais stable. Les médecins russes rejettent l'hypothèse de l'empoisonnement et parlent d'un déficit glucidique. Une version qui ne convainc ni la femme de l'opposant ni ses proches.

D'après eux, les Russes auraient dans un premier temps refusé le transfert vers l'Allemagne pour gagner du temps et attendre que le poison ne soit plus détecté dans l'organisme d'Alexeï Navalny.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.