Fusillades en Allemagne : l'émotion de toute une nation

Jeudi 20 février, au lendemain des fusillades qui se sont déroulées à Hanau (Allemagne), les Allemands sont sous le choc. Neuf personnes ont été tuées.

FRANCE 2

C'est l'attentat raciste que redoutait l'Allemagne. Des fusillades ont eu lieu dans des lieux fréquentés par des personnes issues de l'immigration. Mercredi 19 février, vers 22 heures, un homme a ouvert le feu à deux reprises devant des bars à chicha de Hanau (Allemagne). Une ville située non loin de Francfort.

L'hommage des Allemands

Ces fusillades ont fait neuf morts. Tobias R., l'auteur présumé, a réussi à s'enfuir. Son corps a été retrouvé à son domicile avec une vidéo et une lettre justifiant son acte. L'Allemagne, frappée dans sa diversité, a rendu hommage jeudi 20 février aux victimes. L'assaillant s'en est également pris aux passagers d'une voiiture. Parmi les victimes : un Bosniaque, un Bulgare et des personnes d'origine kurde et turque. "Il est venu vers nous, il a tiré dans la tête de tous les gens qu'il voyait. Au moment où j'ai bougé pour me cacher derrière un mur, il m'a tiré dans le bras", témoigne l'un des rescapés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jeudi 20 février, au lendemain des fusillades qui se sont déroulées à Hanau (Allemagne), les Allemands sont sous le choc. Neuf personnes ont été tuées.
Jeudi 20 février, au lendemain des fusillades qui se sont déroulées à Hanau (Allemagne), les Allemands sont sous le choc. Neuf personnes ont été tuées. (FRANCE 2)