Espionnage américain : Macron et Merkel exigent des explications

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Espionnage américain : Macron et Merkel exigent des explications
France 2
Article rédigé par
T. Cuny, C. Krauskopff-Wolff - France 2
France Télévisions

Selon une chaîne de télévision danoise, les États-Unis auraient espionné des dirigeants européens, dont Angela Merkel, au moins jusqu'en 2014 en utilisant des câbles sous-marins danois.

C'est une affaire d'écoutes qui secoue la diplomatie européenne. Les services de renseignement américains, la NSA, auraient surveillé leurs alliés européens avec la complicité du Danemark. Parmi la cible des écoutes, des personnalités françaises dont on ignore l'identité et des politiciens allemands, comme Angela Merkel. Lundi 31 mai, Emmanuel Macron et la chancelière allemande ont affiché leur déception : "Ce n'est pas acceptable entre alliés, ça l'est encore moins entre alliés et partenaires européens."

Un sommet de l'Otan perturbé ?

Selon une chaîne de télévision danoise, entre 2012 et 2014, les États-Unis se seraient branchés sur des câbles de télécommunications sous-marins. Le Danemark est une plaque tournante du trafic web mondial. Copenhague et Washington auraient donc noué un partenariat secret pour avoir régulièrement accès à ce qui se passe dans ces tuyaux. Le président américain Joe Biden se rend bientôt à Bruxelles pour un sommet de l'Otan qui pourrait connaître des tensions après ces révélations. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.