En Allemagne, une "chasse aux étrangers"

Dans l'est de l'Allemagne, des rassemblements d'extrême-droite ont eu lieu pour protester contre l'immigration. Des chasses collectives contre des étrangers ont suivi ces rassemblements. Selon la police, plusieurs personnes ont été blessées.

France 24

Au pied d'un buste de Karl Marx, des centaines de sympathisanst d'extrême droite se sont rassemblés munis de pancartes. On pouvait y lire "stoppons le flot de demandeurs d'asile". Et face à eux, des militants anti fascistes.

Le mot d'ordre de ce rassemblement, organisé par le mouvement d'extrême droite Pegida : "exiger la sécurité des citoyens" après le meurtre d'un Allemand, imputé à deux étrangers.

La veille, quelque 800 personnes, s'étaient déjà rassemblées dans cette ville de Saxe, et avaient lancé des chasses collectives contre des étrangers. Selon la police, plusieurs personnes ont été blessées et 3 plaintes déposées.

Steffen Seibert, leporte-parole du gouvernement allemand a condamné fermement ces actes :

"Il est important de dire clairement que de tels attroupements illégaux et chasses collectives visant des gens d'apparence ou d'origine différente, ou encore les tentatives de semer la haine dans les rues n'ont pas leur place dans notre pays."

Ces évènements témoignent des tensions autour de la question migratoire en Allemagne, surtout en Saxe.

La région, qui compte près de 4% d'étrangers est devenu un bastion de l'extrême droite allemande. D'ailleurs le parti anti islam Alternativ für Deutscland est la première force politique régionale.