Débarquement : La Cambe, le cimetière allemand de la réconciliation

Non loin du cimetière américain de Colleville-sur-Mer, dans le Calvados, se trouve le cimetière allemand de La Cambe. Des familles viennent d'outre-Rhin pour s'y recueillir. Sur place, des habitants se souviennent de l'Occupation et des combats dans leurs villages.

FRANCE 2

Non loin des plages de Normandie, au cimetière de La Cambe (Calvados), reposent plus de 21 000 soldats allemands tombés pendant les trois mois de la bataille. Un peu à l'écart, une famille se recueille, toutes générations confondues, autour de la tombe de son aïeul, un sous-officier mort à 34 ans. Parmi ces soldats, des centaines de Waffen-SS, dont certains ont commis des massacres. Soixante-quinze ans ont passé et les rancœurs contre les Allemands se sont estompées.

"C'était leurs enfants aussi"

Les anciens de La Cambe se rappellent des lendemains du Débarquement. Ce qui frappe encore, ce sont les masses de cadavres allemands rassemblés dans la commune dévastée. Mais la présence du cimetière participe aussi à la réconciliation franco-allemande. "Des personnes très âgées sont venues nous demander si l'on pouvait fleurir la tombe d'un de leurs fils qui était décédé ici", se rappelle Charlotte Dubost, qui avait 21 ans en 1944. "On était un peu malheureux pour eux, parce que c'était leurs enfants aussi". Les morts allemands du Débarquement sont donc considérés, comme tous les autres soldats. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats allemands faits prisonniers sur Utah Beach, le 6 juin 1944. 
Des soldats allemands faits prisonniers sur Utah Beach, le 6 juin 1944.  (AFP)