Coronavirus : l’Allemagne dit stop au vin chaud dans les rues

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : l’Allemagne dit stop au vin chaud dans les rues
France 2
Article rédigé par
L. Desbonnets, B. Boussouar, M. Werth - France 2
France Télévisions

Face au Covid-19, le gouvernement allemand a ordonné un confinement partiel à partir du mercredi 16 décembre et la fermeture des commerces non-essentiels. Les stands de vin chaud qui ont été ouverts partout dans les rues doivent également fermer.

Le pays figurait parmi les meilleurs élèves dans la lutte contre le Covid-19. L’Allemagne est désormais obligée de reculer. Le gouvernement veut mettre en place un retour au confinement partiel à partir du mercredi 16 décembre. Les commerces non-essentiels devront fermer et la vente de vin chaud dans les rues sera désormais interdite. Ces stands avaient fleuri un peu partout dans de nombreuses villes allemandes, devant les restaurants fermés. "Je sais combien d’amour vous avez mis à installer ces stands de vin chaud ou de gaufres, s’est justifiée la chancelière Angela Merkel, mais ce n’est pas compatible avec les règles sanitaires."

Jusqu’à 40 litres de vin chaud par jour

Dans le viseur du gouvernement : les regroupements devant ces stands, où les clients consomment du vin chaud sans masque et à moins d’un mètre d’écart. Timo Thoennissen, restaurateur, écoulait plus de 40 litres de "glühwein" par jour : "Ca va être difficile sans ça, car je n’ai pas reçu un centime du gouvernement pour compenser la fermeture depuis novembre", déplore-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Allemagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.