COP 23 : "La France doit prendre le leadership"

Samuel Leré, spécialiste de l'environnement, analyse les enjeux pour le climat après une conférence à Bonn sans grande annonce.

FRANCE 3

La COP 23 s'est terminée vendredi à Bonn en Allemagne. Un sentiment d'échec persiste après cette conférence. "Le premier bilan, c'est qu'il n'y a pas eu de recul. On avait peur d'avoir un retour un arrière après le retrait des États-Unis, mais on a vu que les négociations se sont très bien passées", explique Samuel Leré, responsable environnement et mondialisation à la Fondation pour la Nature et l'Homme, invité du Soir 3.

Devant l'urgence de la situation, "il faut que les États revoient à la hausse les engagements pris pendant la COP 21. Pour cela, il faut une confiance entre les pays du nord et les pays du sud. C'est là l'enjeu des COP, entre les pays du nord, en premier lieu responsables du réchauffement climatique, et les pays du sud, qui en subissent les conséquences", souligne Samuel Leré.

"Emmanuel Macron n'a fait aucune annonce"

"La France doit prendre le leadership, insiste ce spécialiste de l'environnement. On attendait un discours d'Emmanuel Macron, il n'a fait aucune annonce. Le 12 décembre, on fêtera les deux ans de l'accord de Paris. On espère que ce ne sera pas une opération de communication."

Le JT
Les autres sujets du JT
Samuel Leré, spécialiste de l\'environnement.
Samuel Leré, spécialiste de l'environnement. (FRANCE 3)