Berlin : le monde se souvient de la chute du mur

Trente ans après la chute du mur de Berlin, le monde se souvient de ce moment historique. Samedi 9 novembre, la chancelière allemande Angela Merkel a pris la parole en présence de plusieurs représentants de pays d'Europe de l'Est.

FRANCE 2

Les Berlinois ont glissé des centaines de roses dans ce qu'il reste du mur de la honte. Celui qui pendant 28 ans a divisé la RFA de la RDA. Une cérémonie sobre durant laquelle les grands dirigeants des pays occidentaux n'étaient pas présents. Le président allemand a en revanche convié les présidents de l'ancien bloc de l'Est pour rendre hommage au rôle qu'ont eu ces pays dans l'effondrement du mur.

Défendre des valeurs

Point d'orgue de cette journée : le discours de la chancelière Angela Merkel, originaire d'Allemagne de l'Est. "Les valeurs qui sont les nôtres : la démocratie, l'égalité, l'état de droit, la liberté, et la défense des droits civiques son des valeurs qui ne vont pas de soi. Bien au contraire, il faut les défendre, les incarner", a-t-elle expliqué samedi matin à la Chapelle de la réconciliation. La chute du mur le 9 novembre 1989 avait ému le monde entier et sonnait comme une révolution citoyenne et pacifique.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chancellière allemande Angela Merkel à Berlin (Allemagne), le 9 novembre 2019.
La chancellière allemande Angela Merkel à Berlin (Allemagne), le 9 novembre 2019. (KAY NIETFELD / DPA / AFP)