Avenue de l'Europe, le mag, France 3

"Avenue de l'Europe" : à la découverte du porte-conteneurs "Benjamin Franklin"

L'émission "Avenue de l'Europe, le mag", qui sera diffusée mercredi 27 février sur France 3, s'intéresse à la mondialisation, avec notamment un reportage en Allemagne, dans le port d'Hambourg, où se déversent chaque jours des milliers des conteneurs en provenance de Chine.

FRANCE 3

Monter à bord de cet immeuble flottant de plus de 10 m de haut, c'est prendre le pouls de la mondialisation. Il a évité les typhons en mer de Chine, traversé le canal de Suez... pour trouver à son arrivée une tempête en mer du Nord. Le Benjamin Franklin, l'un des plus gros porte-conteneurs du monde, croule sous les biens de consommation chinois à destination de toute l'Europe. À bord de ce bateau de la compagnie maritime française, un équipage international : un capitaine croate, un pilote allemand et un équipage philippin se préparent à une manœuvre très délicate, l'entrée au port d'Hambourg (Allemagne).

240 000 tonnes à bord

"En raison du très mauvais temps, le trafic est totalement ralenti dans le port. La rivière, l'Elbe, est fermée à cause des vents très forts", explique le capitaine Danke Matulovic. "C'est la fin du voyage Hambourg-Hambourg via la Chine, 84 jours à une vitesse de 42 km/h. Mais votre voiture ne transporte pas 240 000 tonnes à bord et ne mesure pas 400 m de long. Imaginez quatre stades de football chargés de conteneurs. C'est même plus grand que la tour Eiffel", ajoute-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'émission \"Avenue de l\'Europe, le mag\", qui sera diffusée mercredi 27 février sur France 3, s\'intéresse à la mondialisation, avec notamment un reportage en Allemagne, dans le port d\'Hambourg, où se déversent chaque jours des milliers des conteneurs en provenance de Chine.
L'émission "Avenue de l'Europe, le mag", qui sera diffusée mercredi 27 février sur France 3, s'intéresse à la mondialisation, avec notamment un reportage en Allemagne, dans le port d'Hambourg, où se déversent chaque jours des milliers des conteneurs en provenance de Chine. (FRANCE 3)