Antisémitisme : hausse des actes depuis janvier 2018

Sur les neuf premiers mois de l'année, les actes antisémites ont augmenté de 69%, après deux ans de baisse. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Depuis janvier 2018, la communauté juive est particulièrement prise pour cible. Les actes antisémites ont augmenté de 69% par rapport à 2017, après plusieurs années de baisse. En 2017, 228 actes antisémites avaient été relevés, le chiffre monte à 386 depuis début 2018. Ces résultats ont été publiés vendredi 9 novembre dans une tribune du Premier ministre sur son compte Facebook. "Chaque agression perpétrée contre un de nos concitoyens parce qu'il est juif résonne comme un nouveau bris de cristal", a-t-il écrit.

Mieux sanctionner l'antisémitisme

La tribune est publiée 80 ans jour pour jour après la terrible nuit de Cristal et ses exactions contre les juifs en Allemagne. Le 9 novembre 1938, une centaine de juifs furent assassinés et 30 000 déportés. Aujourd'hui, deux tiers des actes antisémites sont des menaces, un tiers sont des actions violentes. Selon Francis Kalifat, président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), il faut repenser la manière dont est sanctionné l'antisémitisme. Le gouvernement prépare pour 2019 une modification de la loi afin de renforcer la lutte contre l'antisémitisme, notamment sur internet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants participent, le 28 mars 2018 à Paris, à une marche blanche en mémoire de Mireille Knoll, une retraitée juive tuée le 23 mars.
Des manifestants participent, le 28 mars 2018 à Paris, à une marche blanche en mémoire de Mireille Knoll, une retraitée juive tuée le 23 mars. (YANN CASTANIER / AFP)