Allemagne : un village se mobilise contre un festival néo-nazi en achetant tout le stock de bières du supermarché

D'autres villageois ont également disposé, dans une rue du village, des chaussures pour symboliser le drame des migrants qui se noient en méditerranée. 

Des villages d\'Ostritz (Allemagne) achètent le stock de bières du supermarché, le 22 juin 2019.
Des villages d'Ostritz (Allemagne) achètent le stock de bières du supermarché, le 22 juin 2019. (DANIEL SCHAFER / DPA-ZENTRALBILD / AFP)

Ils ne voulaient pas de ce rassemblement de néo-nazis et l'ont fait savoir, avec humour. Les habitants d'Ostritz, une bourgade de l'est de l'Allemagne, ont décidé d'acheter tout le stock de bières du supermarché, raconte lundi 24 juin le HuffPost. Le but ? Empêcher les militants du groupe néo-nazi  "Schild und Schwert" ("Bouclier et Epée") de profiter pleinement de leur rassemblement le week-end. 

La justice s'en est d'abord mêlée puisque le tribunal administratif de Dresde a interdit vendredi de consommer de l'alcool le temps du festival. Conséquence : la police a procédé à la confiscation de 4 400 litres de bière sur le site du rassemblement, rapporte le Spiegel

Les villageois ont ensuite pris le relais en achetant les 120 caisses de stocks de bière du supermarché. D'autres ont également disposé, dans une rue du village, des chaussures pour symboliser le drame des migrants qui se noient en méditerranée.