Allemagne: quel est l'étrange drapeau agité par les militants de Pegida ?

Ils étaient des dizaines de milliers à l'appel de Pegida à manifester contre l'immigration, le 19 octobre 2015. Dans la foule, un drapeau peu connu. Il ressemble au drapeau norvégien, mais il est rouge-noir-or, les couleurs allemandes, en forme de croix. Un drapeau qui s'inscrit dans l'Histoire et qui se revendique de la «résistance allemande».

Le drapeau arboré par Pegida dans ses manifestations
Le drapeau arboré par Pegida dans ses manifestations (JENS SCHLUETER / AFP)

Au-dessus des têtes des manifestants proches de l'extrême droite de Pegida (acronyme de «Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident») flotte ce drapeau inconnu ou quasi inconnu, au point que même la presse allemande a dû faire des rappels historiques.  

Cet emblème ressemble dans son graphisme au drapeau norvégien, mais avec les couleurs de l'Allemagne d'aujourd'hui (et de la république de Weimar) rouge-or-noir. Les couleurs allemandes mais avec une croix... Le message est clair pour ce mouvement qui se veut anti-islam. 

Les responsables de Pegida ont été rechercher le drapeau de la «résistance allemande», un pseudo mouvement né en juillet 1944, pour accompagner l’attentat, raté, de Stauffenberg contre Hitler alors que la guerre était quasiment finie.

Il aurait été mis au point par Josef Wirmer, homme politique catholique, qui fit partie des milieux liés à la tentative d'attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. «Les couleurs noir, rouge et or viennent de la République de Weimar, la première démocratie parlementaire allemande. La croix, qui se trouve également dans d'autres drapeaux nationaux comme le norvégien, est synonyme de valeurs chrétiennes. Elle fut prise comme un contrepoint à la croix gammée», écrit Der Spiegel à propos de cet étendard.

Drapeaux de Pegida
Drapeaux de Pegida (BERND SETTNIK / DPA / dpa Picture-Alliance/AFP)

Le descendant de Josef Wirmer, qui fut exécuté par les nazis pour la participation à cet attentat, se dit aujourd'hui «consterné» par la récupération de l'emblème par Pegida. «Cela va fondamentalement à l'encontre de toutes les idées que représente ce drapeau».

A la fin de la guerre, ce drapeau, défendu par des membres de la CDU, aurait pu devenir l'emblème officiel de l'Allemagne, mais c'est celui de la République de Weimar (1919-1933) qui fut choisi. Hitler avait, lui, reprit les couleurs de l'Empire allemand (avant 1918): noir, blanc, rouge.

De son côté, l'Allemagne de l'Est reprit aussi celui de Weimar, l'enrichissant en 1959 d'une faucille et d'un compas.