Allemagne : moins de voitures grâce à de petites lignes de train rouvertes

Le train comme alternative aux voitures. En Allemagne, la réouverture de petites lignes abandonnées a changé les habitudes des habitants de petits villages.

Voir la vidéo
France 2

Une ligne de 15 kilomètres qui traverse la forêt, les champs et dont la fréquentation explose. +30% depuis trois ans, 4 000 passagers par jour. En banlieue lointaine de Stuttgart (Allemagne), les habitants des huit petites villes traversées sont ravis. En Allemagne, les petites lignes ne sont plus abandonnées, au contraire. La fréquence des trains a été augmentée toutes les demi-heures, de 5 heures du matin à minuit, 7 jours sur 7, avec des prix abordables.

Préparer la transition écologique

Le ticket coûte ici 2,50 €, mais ce prix ne couvre qu'une partie du coût du transport. La région dépense ici chaque année plus de 200 millions d'euros de subventions pour faire fonctionner ces petites lignes. De l'argent versé le plus souvent à des compagnies privées. Ce sont elles qui exploitent la plupart des petites lignes, mais avec un cahier des charges très précis. Le train pour désenclaver certaines villes tout en préparant la transition écologique. La métropole voisine de Stuttgart s'apprête à interdire les vieux véhicules diesel dès l'année prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un train régional passe près d\'un passage à niveau en Allemagne, le 11 juillet 2017.
Un train régional passe près d'un passage à niveau en Allemagne, le 11 juillet 2017. (KARL-JOSEF HILDENBRAND / AFP)