Allemagne : l'ensemble des trains grandes lignes à l'arrêt en raison d'une grève des cheminots

Le syndicat des salariés demande notamment une hausse de 7,5% des salaires pour 160 000 employés.

Un train de la Deutsche Bahn, en Allemagne, le 10 décembre 2018.
Un train de la Deutsche Bahn, en Allemagne, le 10 décembre 2018. (JULIAN STRATENSCHULTE / DPA)

Outre-Rhin, les trains sont restés  à quai. L'ensemble des grandes lignes allemandes étaient interrompues, lundi 10 décembre dans la matinée, et le trafic des trains régionaux très perturbés en raison d'une grève d'avertissement – qui a débuté à 5 heures et devait s'achever à 9 heures – des cheminots. Leur objectif ? Peser sur des négociations salariales en cours.

Des discussions entre la Deutsche Bahn et le syndicat EVG, qui représente la majeure partie des employés des chemins de fer et demande notamment une hausse de 7,5% des salaires pour 160 000 employés, se sont terminées sans accord samedi aux aurores. "L'employeur a présenté des offres qui ne correspondaient pas aux demandes de nos membres", avait regretté une responsable syndicale.

De son côté, le groupe ferroviaire a déploré dans un communiqué une grève "complètement inutile, car les offres de DB étaient attractives et remplissaient les demandes principales". Deutsche Bahn a invité le syndicat à de nouveaux pourparlers lundi après-midi, selon l'agence allemande DPA.