Allemagne : des heurts éclatent entre la police et des opposants aux mesures contre le Covid

Les affrontements ont eu lieu lors d'un des plus grands rassemblements de ce type depuis le début de l'année outre-Rhin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une manifestante confronte la police lors d'un rassemblement à Cassel (Allemagne), le 20 mars 2021. (SWEN PFORTNER / DPA / AFP)

Des heurts ont éclaté samedi 20 mars entre la police et des opposants aux mesures restrictives prises contre le Covid-19 à Cassel, une ville du centre de l'Allemagne. Au cours d'un des plus grands rassemblements de ce type depuis le début de l'année dans ce pays, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz au poivre quand un groupe de manifestants a tenté de se frayer un passage à travers un cordon de policiers pour se joindre à d'autres contestataires. Selon le journal local Wetterauer Zeitung (en allemand), "un hélicoptère et des canons à eau" sont également mobilisés par les forces de l'ordre.

Cette manifestation s'est déroulée à l'appel du mouvement Querdenker (pour anticonformiste), qui a organisé quelques-uns des plus grands rassemblements "anti-corona" en Allemagne depuis le début de la pandémie. Il regroupe des membres de l'extrême gauche, des adeptes des théories du complot, des détracteurs de la vaccination ainsi que des partisans de l'extrême droite. A Cassel, certains manifestants arboraient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : "Mettez-fin au confinement" et "rebelles du Corona".

De nouvelles restrictions en début de semaine ?

L'Allemagne est actuellement confrontée à une augmentation "très clairement exponentielle" des infections au Covid-19, liée en particulier à la diffusion du variant initialement détecté au Royaume-Uni, a déclaré le vice-président de l'Institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI). Vendredi, le pays a enregistré plus de 17 000 cas officiellement déclarés en 24 heures, soit environ 5 000 de plus qu'il y a une semaine. Le taux d'incidence atteignait vendredi 95,6 cas pour 100 000 habitants (contre 90 jeudi), tout proche de la barre des 100 censée déclencher de nouvelles restrictions.

La chancelière allemande, Angela Merkel, et les dirigeants des 16 Länder se réuniront lundi pour décider d'éventuelles nouvelles fermetures, alors le pays avait procédé début mars à quelques assouplissements.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.