Allemagne : après les élections, les sociaux-démocrates entament des négociations pour conquérir la chancellerie

Près de six Allemands sur dix souhaitent un gouvernement composé des sociaux-démocrates, des Verts et des libéraux, selon un sondage.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le candidat SPD à la chancellerie, Olaf Scholz (à gauche), arrive au Parlement allemand, le 28 septembre 2021. (MICHAEL KAPPELER / DPA / AFP)

Après les élections, les tractations. Les sociaux-démocrates allemands (SPD), arrivés en tête, et les conservateurs de la CDU d'Angela Merkel, tombés à un niveau historiquement bas, entament dimanche 3 octobre des pourparlers séparés pour tenter de bâtir une coalition et conquérir la chancellerie.

Le SPD d'Olaf Scholz, en pole position pour tenter de former le prochain attelage au pouvoir après sa courte victoire, rencontrera dimanche tour à tour les libéraux du FDP et les Verts, les deux partis faiseurs de chancelier. L'objectif d'Olaf Scholz est clair : succéder à Angela Merkel à la chancellerie, à la tête d'une coalition "tricolore" avec ces deux formations. Près de six Allemands sur dix (59%) souhaitent un gouvernement SPD, Verts et FDP, contre 24% qui lui préféreraient une coalition menée par les conservateurs, selon un sondage pour la chaîne publique ZDF.

L'enjeu est de taille pour la première économie européenne, qui garde un souvenir amer des précédentes négociations de coalition en 2017, qui avaient duré des mois et provoqué une paralysie de l'Union européenne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Allemagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.