Allemagne : Annegret Kramp-Karrenbauer succède à Angela Merkel à la présidence de la CDU

La nouvelle cheffe de file de la CDU a été élue avec une courte majorité de 51,7% des voix.

La nouvelle secrétaire générale de la CDU, Annegret Kramp-Karrenbauer, lors du congrès du parti à Hambourg (Allemagne), le 7 décembre 2018.
La nouvelle secrétaire générale de la CDU, Annegret Kramp-Karrenbauer, lors du congrès du parti à Hambourg (Allemagne), le 7 décembre 2018. (JOHN MACDOUGALL / AFP)

Annegret Kramp-Karrenbauer a été élue, vendredi 7 décembre, à la présidence de l'Union chrétienne démocrate (CDU), où elle succède à Angela Merkel. A 56 ans, elle est considérée comme l'héritière de la chancelière allemande et fréquemment surnommée "Merkel bis" par ses détracteurs. Cette ancienne ministre-présidente du Land de Sarre a recueilli 517 des 999 suffrages exprimés par les délégués du parti, réunis en congrès à Hambourg. Friedrich Merz, qu'elle affrontait au second tour, a obtenu 482 voix.

Annegret Kramp-Karrenbauer a exclu de repositionner le mouvement du centre vers la droite dure, dans l'espoir de récupérer les électeurs conservateurs tombés dans l'escarcelle de l'extrême droite. Pour elle, il est plus pertinent d'"élargir le centre", d'autant que le parti perd aussi des voix en direction des écologistes. A la tête de la Sarre, où elle a dû cohabiter avec les Verts et les libéraux du FDP, elle a acquis une capacité à fédérer qui pourrait être utile à Berlin, où les coalitions sont devenues la règle.