Vidéo Espagne : face aux scandales de corruption, Juan Carlos choisit l'exil

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
VIDEO. Espagne : face aux scandales de corruption, Juan Carlos choisit l'exil
Article rédigé par
Sabrina Corrieri, D. Schlienger, T. Grosse, H. Horcks - France 2
France Télévisions

Soupçonné de corruption, l'ancien roi a décidé de quitter son pays. Il a fait part de sa décision dans un courrier à son fils, Felipe VI. Le document a été rendu public par la maison royale lundi 3 août 2020.

Coup de tonnerre dans la monarchie espagnole. Juan Carlos, soupçonné de corruption depuis le mois de juin dernier, annonce vouloir quitter l'Espagne, pays sur lequel il a régné pendant presque 40 ans, dans une lettre adressée à son fils, l'actuel Roi d'Espagne, Felipe VI, et rendue publique lundi 3 août. "Je communique ma décision réfléchie de m'installer en dehors d'Espagne", écrit-il, en évoquant "la répercussion que certains événements de ma vie privée engendrent".

Les révélations se multiplient

Cela fait deux ans que l'ancien souverain est dans la tourmente. Tout est parti des accusations d'une ancienne maîtresse, qui affirme que Juan Carlos aurait reçu des pots de vins dans une affaire de construction de trains à grande vitesse en Arabie saoudite. Depuis les révélations se multiplient et défraient la chronique en Espagne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.