États-Unis : la ville de Moore, dans l'Oklahoma, dévastée par une tornade

C'est l'une des tornades les plus dévastatrices de ces dernières années aux États-Unis. Le bilan a été ramené officiellement à 24 morts, contre 91 auparavant. Les dégâts matériels sont innombrables, beaucoup de maisons se sont tout simplement envolées. L'état de catastrophe majeure a été déclaré.

(Stringer Reuters)

Un événement aussi subit que dévastateur, avec des vents soufflant par endroits à plus de 300 kilomètres/heure. La ville de Moore, 55.000 habitants dans la grande banlieue de la ville d'Oklahoma City, au sud des États-Unis, a été touchée lundi après-midi par une tornade géante, l'une des plus importantes jamais enregistrées dans le pays. Elle mesurait jusqu'à trois kilomètres de large au plus fort de l'événement.

Le bilan pourrait être moins important qu'annoncé : plus de 90 morts et environ 150 blessés traités dans les hôpitaux de la zone, disait-on dans la matinée. Avant de ramener le bilan, officiellement, à 24 morts. Manifestement, les secours, débordés, ont compté deux fois certaines victimes...

Les images qui tournent en boucle à la télévision américaine montrent des scènes inimaginables : des maisons retournées, envolées, incendiées, des voitures dans tous les sens, tandis que les sauveteurs s'activent pour retrouver des survivants. Les enregistrements, depuis le ciel, de la tornade en pleine activité, sont eux aussi impressionnants.

La tornade de Moore est la plus meurtrière depuis deux ans et celle de Joplin, dans le Missouri, qui avait fait 161 morts selon les statistiques du service météorologique national.

L'aide s'organise dans l'urgence

La Croix rouge locale s'efforce de trouver des salles où abriter des rescapés ; comme il est devenu courant aux États-Unis, le réseau social Twitter sert de source d'informations en temps réel pour ceux qui ont tout perdu.

Des groupes Facebook ont également été créés pour aider les sinistrés à retrouver leurs biens, éparpillés par la tempête.

Barack Obama, le président américain, n'a pas tardé à déclarer l'état de catastrophe majeure, débloquant une aide fédérale.

Au moins deux écoles ont été touchées par les vents violents, dont l'école élémentaire Plaza Towers. Au moins vingt enfants ont été tués.

De nombreuses personnalités, notamment sportives, appellent depuis le passage de la tornade à faire des dons. C'est par exemple le cas de la star de la région, le basketteur de la franchise du Oklahoma City Thunder, Kevin Durant, ou son homologue des Los Angeles Lakers, Kobe Bryant.

La mauvaise saison

L'État de l'Oklahoma est habitué aux tornades - c'est le début de la saison - mais l'événement de ce lundi a été particulièrement ravageur. Dix autres États ont été placés en alerte, dont le Texas, l'Arkansas, le Missouri, l'Indiana et le Michigan.

La ville de Moore avait déjà été touchée, en mai 1999, par une violente tornade qui avait fait plus de 40 morts.

En France, l'Élysée a publié un communiqué dans lequel "le président de la République exprime, au nom de la France, toute sa solidarité aux États-Unis ".