Cet article date de plus de huit ans.

États-Unis : l'incendie continue de s'étendre

L'incendie, baptisé Rim Fire, qui ravage la Californie depuis 11 jours continue de s'étendre. Plus de 4.000 pompiers sont mobilisés pour tenter de le contenir. En vain. De la cendre s'accumule toujours à la surface du réservoir d'eau qui alimente en eau potable la ville de San Francisco.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (MCT/SIPAUSA/SIPA)

L'incendie
Rim Fire est désormais le septième plus important qu'ait jamais connu la
Californie. Depuis le 17 août, il a déjà ravagé 76.000 hectares et menace
toujours le parc de Yosemite, très touristique. L'incendie, dont les flammes restent distantes
d'environ 25 km du centre du parc et de
ses célèbres formations rocheuses du Half Dome et de El Capitan, menace aussi
les séquoias géants du parc, qui sont parmi les plus grands et plus anciens organismes
vivants sur Terre.

En
dépit de leurs efforts, les plus de 4.000 pompiers mobilisés n'arrivent
toujours pas à le maîtriser. "La progression rapide du feu est toujours
plus importante que les efforts des pompiers pour l'éteindre",
selon les secours
qui évoquent des conditions "extrêmes" .

De la cendre à la surface du réservoir 

Par
ailleurs, de la
cendre s'accumule toujours à la surface du réservoir Hetch Hetchy
, qui alimente
en eau potable 2,6 millions d'habitants de la baie de San Francisco, et est
situé à 320 kilomètres à l'est de la ville. Mais
la qualité de l'eau n'a pour l'heure pas été affectée expliquent les autorités.

Aucun décès ni aucun
blessé n'ont été rapportés, même si le feu a détruit au moins 111 bâtiments,
dont 31 maisons. Plus de 5.500 bâtiments, dont 4.500 maisons d'habitation, sont
toujours menacées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.