Etats-Unis : fusillade meurtrière dans une université de l'Oregon

Au moins 10 personnes ont été tuées et 7 blessées jeudi dans une fusillade sur un campus américain dans l'Etat de l'Oregon (Nord-Ouest). Le tireur a été abattu par les forces de l'ordre. Barack Obama a appelé le Congrès à légiférer contre le port d'armes.

(Deux femmes attendent des informations sur le campus de l'Umpqua Community College © SIPA/Ryan Kang)

Selon la procureure de l'Etat de l'Oregon, au moins 10 personnes ont perdu la vie et le tireur, un jeune homme de 26 ans, a été abattu par les forces de l'ordre. Le shérif du comté local a pour sa part précisé qu'aucun policier n'avait été atteint lors de cette fusillade, mais il n'a pas souhaité communiquer de bilan précis. 

Des dizaines d'ambulances ont été envoyées sur place. La brigade locale des pompiers dit avoir transporté de "nombreuses victimes".  "A notre arrivée, nous avons trouvé de nombreux patients dans plusieurs salles de classe. La police était sur place et le tireur neutralisé" , a déclaré sur CNN le chef des pompiers du comté de Douglas, Ray Shoufler. Il a ajouté que deux blessés avaient succombé durant leur transport vers l'hôpital.

L'alerte a été donnée à 10h38 (19h38 en France). "Quelqu'un tire sur le campus", "des étudiants courent partout" , ont rapporté des témoins sur les réseaux sociaux. Le suspect aurait annoncé son geste la veille sur un forum en ligne. Selon les médias locaux, l'homme a méthodiquement tiré sur ses victimes, passant d'une salle de cours à l'autre. L'Umpqua Community College compte au total plus de 3.000 étudiants inscrits, la plupart en formation professionnelle. 

A LIRE AUSSI ►►► Fusillade dans un campus de l'Oregon : ce que l'on sait du tireur

"Le port d'arme était interdit dans cette université-là", explique le spécialiste des Etats-Unis, Thomas Snegaroff
--'--
--'--

L'impuissance de Barack Obama

Barack Obama a une fois de plus exhorté cette nuit le Congrès américain à légiférer sur le contrôle des armes.

La plus grave tuerie survenue sur un campus universitaire américain remonte à avril 2007, lorsqu'un étudiant sud-coréen avait fait 32 morts et 25 blessés à l'université de Virginia Tech, à Blacksburg, en Virginie, avant de se suicider.