VIDEO. Obama promet que la NSA n'espionnera plus les amis des Etats-Unis

Barack Obama a annoncé son intention de rogner les pouvoirs de la NSA en réformant la collecte de données téléphoniques.

FLORE MARECHAL - FRANCE 2

"Si je veux savoir ce qu'ils pensent, je prendrai le téléphone pour les appeler directement, au lieu de les surveiller." Barack Obama l'a assuré, avant une série d'annonces, au cours d'une conférence de presse, vendredi 17 janvier à Washington, en réaction à l'émoi suscité par les révélations d'Edward Snowden.

"J'ai été très clair vis-à-vis de la communauté du renseignement : à moins que notre sécurité nationale soit en jeu, nous n'espionnerons pas les communications des dirigeants de nos alliés proches et de nos amis", a-t-il déclaré.

Barack Obama a annoncé son intention de rogner les pouvoirs de la NSA en réformant la collecte de données téléphoniques, sans pour autant y renoncer, et en promettant de ne plus espionner les dirigeants de pays amis. Le président des Etats-Unis affaiblit ainsi le Patriot Act, ensemble de lois sécuritaires adoptées dans la foulée des attentats du 11-Septembre.

Barack Obama s\'exprime sur les pouvoirs de la NSA et l\'espionnage des alliés des Etats-Unis, à Washington, le 17 janvier 2014.
Barack Obama s'exprime sur les pouvoirs de la NSA et l'espionnage des alliés des Etats-Unis, à Washington, le 17 janvier 2014. (JIM WATSON / AFP)