VIDEO. Ecoutes de la NSA : devant les députés, Valls réclame "un code de bonne conduite"

Manuel Valls s'est adressé à l'hémicycle dès le début des questions au gouvernement mercredi

LCP / FRANCE 3

La réaction du Premier ministre sur les écoutes américaines était attendue par les députés mercredi 24 juin. Manuel Valls s'est adressé à l'hémicycle dès le début des questions au gouvernement, réclamant un "code de bonne conduite" en matière de renseignement entre alliés, face aux révélations de Libération et de Mediapart en collaboration avec WikiLeaks.

Les engagements actuels contre l'espionnage ne sont pas suffisants

Le Premier ministre, qui a participé à un Conseil de défense exceptionnel, au côté du président de la République, a rappelé à l'Assemblée nationale que les Etats-Unis doivent "tout faire et vite pour réparer les dégâts que cela occasionne dans les relations entre pays alliés, et entre les Etats-Unis d'Amérique et la France". "Ces pratiques constituent une très grave violation de l'esprit de confiance qui doit nous animer", a-t-il ajouté.

Pour Manuel Valls, les engagements actuels des pays occidentaux contre l'espionnage entre Etats ne sont pas suffisants : "Il est souhaitable qu'entre alliés un code de bonne conduite soit établi en matière de renseignement et de respect de la souveraineté politique", a-t-il plaidé.

Manuel Valls le 24 juin 2015 à l\'Assemblée nationale
Manuel Valls le 24 juin 2015 à l'Assemblée nationale (MIGUEL MEDINA / AFP)