VIDEO. "C'est inacceptable", déclare Fabius après la convocation de l'ambassadrice américaine à Paris

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a rencontré l'ambassadrice américaine en France, Jane Hartley, au Quai d'Orsay mercredi.

FRANCE 2 et FRANCE 3

Après de nouvelles révélations mardi sur la surveillance menée par les services secrets américains sur trois chefs d'Etat français de 2006 à 2012, Barack Obama a assuré François Hollande mercredi 24 juin que les Etats-Unis respectaient leur engagement de ne plus l'écouter. L'échange téléphonique a eu lieu avant la rencontre au Quai d'Orsay entre le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, et l'ambassadrice américaine en France, Jane Hartley.

"Nous voulons savoir si ces pratiques ont cessé"

Le ministre des Affaires étrangères a fait une courte déclaration dans les locaux de son ministère. "C'est inacceptable", a-t-il déclaré après avoir convoqué la représentante américaine pour lui demander "si ces pratiques avaient cessé". "Autant on comprend qu'il puisse y avoir des écoutes en ce qui concerne des terroristes, autant ça n'a rien avoir avec l'écoute de dirigeants alliés et amis", a ajouté Laurent Fabius sur un ton ferme.

Laurent Fabius au Quai d\'Orsay, le 24 juin 2015.
Laurent Fabius au Quai d'Orsay, le 24 juin 2015. (FRANCOIS MORI / AP / SIPA)